Ressources génétiques

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Conduite d'élevage

 

 

Ressources génétiques bovines

IV- Actions d'amélioration génétique

Parmi les voies préconisées pour l'augmentation de la production laitière bovine à l'échelle nationale, figure le croisement d'absorption du cheptel de la race locale par les races laitières d'origine importée. Les moyens utilisées à cette fin sont l'insémination artificielle et la monte naturelle par l'utilisation de géniteurs installés dans les stations de monte localisées dans différentes régions du pays (Races bovines au Maroc, I.Boujenane; 2002):

NS : Nombre de Saillies ; NG : Nombre de Géniteurs

Source : MADRPM/DE-2002 et Race bovines au Maroc, Boujenane; 2002

Les activités des stations de montes ont connu une chute remarquable. En effet, le nombre de géniteur est passé de 262 en 1997, saillant 14174 vaches, à 27 seulement en 2003, saillant 3100 vaches, soit une réduction de 67% par rapport à l'année 2002 (MADRPM- Élevage en chiffres; 2003).

Au niveau des ORMVA, le nombre de géniteur a diminué de 67% par rapport à l'année 2002. Et au niveau des DPA, celui-ci a diminué de 65% en comparaison avec la même année (MADRPM- Élevage en chiffres; 2003).

Les ORMVA concernées sont: Doukkala, Haouz, Loukos, Moulouya, Ourzazate, Sous Massa et Tafilalet (MADRPM- Élevage en chiffres; 2003).

Et les DPA concernées sont: Agadir, Al Hoceima, Azilal, Béni Mellal, Benslimane, Bouarfa, Boulmane, Chefchaouen, Chichaoua, Dakhla, El Jadida, El Hajeb, Essaouira, Fès, Ifrane, Khémisset, Khouribga, Khénifra, Laâyoune, Marrakech, Meknès, Nador, Oujda, Safi, Sefrou, Settat, Sidi Kacem, Taounate, Taza, Tétouan et Tiznit (MADRPM- Élevage en chiffres; 2003).

[Page d'accueil] - [Plan du site] - [Page précédente]