titre
 

Ressources génétiques

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Conduite d'élevage

 

 

 

 

 

 

Ressources génétiques bovines

IV- Actions d'amélioration génétique

1- Importation des génisses de races pures

2- Diffusion des gènes de races améliorées pures

Deux méthodes sont utilisées pour la diffusion des gènes de races bovines améliorées pures:

1. Insémination artificielle

C'est la méthode la plus sûre, la plus rapide et la plus économique pour la diffusion du matériel génétique et l'amélioration du statut sanitaire des vaches. Elle a été lancé à grande échelle avec le démarrage du plan laitier de 1975 (Races bovines au Maroc, I.Boujenane; 2002).

Source : MADRPM/DE-2003

Les semences utilisée sont de deux types:

- Les semences produites dans les CRIA (Centre Régional de l'insémination artificielle). Elles sont issues de géniteurs sélectionnés dans le programme national de testage;

- Les semences importées issues des taureaux à index positif (Races bovines au Maroc, I.Boujenane; 2002).

Pratique de l'insémination artificielle

Signalant que, La qualité de la semence demeure un des éléments clés dans la réussite de l'acte de l'insémination artificielle (IA).
2. Monte naturelle

L'Etat a mis en place un réseau de stations de monte dans les régions d'élevage bovin non touchées par l'insémination artificielle et à accès difficile. Cette méthode de reproduction a connu un certain intérêt jusqu'à 1994, pour diminuer par la suite (Races bovines au Maroc, I.Boujenane; 2002).

Source : MADRPM/DE-2002

Toutefois, en raison de la dispersion des élevages et des problèmes de gestion des stations de monte, le nombre de géniteurs a régressé au fil des années. En 1994, ce nombre était de 263 taureaux pour arriver à 40 taureaux en 2002.

Source : MADRPM/DE-2002

Et devant la faiblesse des moyens logistiques mis à la disposition de l'opération par l'Etat et afin de remédier à cette situation, la gestion des stations de monte a été confiée aux coopératives et aux groupements d'éleveurs bénéficiaires, l'Etat n'en assure que le peuplement (Races bovines au Maroc, I.Boujenane; 2002).

Monte naturelle

Du point de vu coût, l'insémination artificielle est nettement compétitive par rapport à la saillie naturelle, puisqu'en moyenne une insémination artificielle revient à 120 DH contre 600 DH par saillie naturelle (Races bovines au Maroc, I.Boujenane; 2002).

[Page d'accueil] - [Plan du site] - [Page précédente]