Ressources génétiques Conduite d'élevage

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Couverture sanitaire

La couverture sanitaire, aussi bien par le secteur public, le secteur vétérinaire privé et les organisations professionnelles, vise à garantir un environnement sanitaire adéquat pour permettre au cheptel d'exprimer pleinement ses potentialités productrices et reproductrices.

L'ANOC (Association Nationale des éleveurs Ovins et Caprins) utilise l'action sanitaire comme éléments stratégique, pour développer l'élevage des petits ruminants. L'action sanitaire, encouragée par l'Etat, que mène l'ANOC depuis sa création, a donné de trés bons résultats. En effet, les mortalités causées par les enterotoxémies et les parasitoses (internes et exernes) ne dépassent pas les 5% en général chez les adhérants de l'ANOC, alors qu'elles peuvent atteindre les 30% chez les éleveurs non adhérants (Revue professionnelle de l'ANOC, N° 13-Mars 2004).

La Prophylaxie des enterotoxémies est réalisée en totalité par l'ANOC. Elle est confiée aux vétérinaires et techniciens de l'ANOC et supervisée par les services vétérinaires, alors que l'Etat apporte son aide en vaccins (Revue professionnelle de l'ANOC, N° 13-Mars 2004).

La lutte contre les parasitoses est menée pricipalement par l'Etat, l'ANOC, avec l'aide de l'Etat en produits antiparasitaires à large spectre, apporte une dose par an.

En 2002, l'état sanitaire des troupeaux encadrés par l'ANOC était satisfaisant dans l'ensemble des régions, les taux de mortalité déclarée étaient inférieurs à 5%. Le taux des avortements déclarés ou constatés est de 4%, avec une suspiscion de la chlamydiose confirmée sérologiquement (Revue professionnelle de l'ANOC, N° 13-Mars 2004).

L'appartition des foyers de clavelée dans l'Oriental et El Kalaa a été maîtrisée par les services vétérinaires de l'Etat. Tous les troupeaux affiliés à l'ANOC ont été vaccinés contre la clavelée.

Les programmes prophylactiques de l'ANOC ont été réalisés selon le calendrier en vigueur avec la vaccination de 1778185 têtes contre les enterotoxémies, le traitement de 1282570 têtes contre les parasites internes et externes, la vaccination de 91763 contre la clavelée, campagne réalisée par les services de l'Etat en collaboration étroite avec l'ANOC (Revue professionnelle de l'ANOC, N° 13-Mars 2004).

[Page d'accueil] - [Plan du site] - [Page précédente]