Ressources génétiques Conduite d'élevage

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La conduite de l’élevage ovin Bour défavorable (Race Boujaâd)

Conduite alimentaire

L’élevage ovin dans la zone reste de type extensif traditionnel, dépendant des conditions climatiques. L’alimentation des troupeaux est basée essentiellement sur l’exploitation des parcours, la jachère, la paille et les chaumes.
La pratique de déprimage et la distribution de foin sont rares. Quant à l’utilisation des feuilles et collets de betterave elle est spécifique à la province de Beni Mellal.
Pendant la période de soudure qui s’étend du mois de septembre à février, les éleveurs ont recours à la distribution de paille et d’aliments concentrés. Cette période est très critique car elle coïncide avec la période des agnelages.
Les principaux aliments utilisés pour la complémentation sont l’orge, la pulpe sèche de betterave, le son et l’aliment composé.
Toutefois, il est à signaler que les éleveurs n’ont recours à cette complémentation qu’en cas de disette et de manière non-raisonnée (Elevage ovin dans le système agro-pastoral Bour défavorable, INRA & gtz; Maï 1993).

Les calendriers alimentaires ci-dessous nous expliquent au mieux la conduite alimentaire suivie par les éleveurs de cette zone (Elevage ovin dans le système agro-pastoral Bour défavorable, INRA & gtz; Maï 1993):

Critères
Sep
Oct
Nov
Déc
Jan
Fèv
Mar
Avr
Maï
Jun
Jui
Aou
Supplément
 +++
+++ 
+++ 
+++ 
++ 
++ 
++ 
++ 
Pulpe sèche de betterave
 ++
++ 
++ 
++ 
 +
 
 
 
 
++ 
Foin
++ 
++ 
++ 
 ++
++ 
 +
 
 
 
 
 
Paille
 ++
+++ 
+++ 
+++ 
++ 
++ 
Jachère
 +
 +
++ 
+++ 
+++ 
+++ 
Déprimage
 
++ 
 ++
++ 
 
 
 
 
 
Chaumes
++
+
+++
+++
+++
+++
Parcours
+
+
+
++
++
++
+++
+++
+++
+
+
+
            + : peu; ++ : moyen; +++ : beaucoup
Conduite de la reproduction

La reproduction est caractérisée par la présence permanente des béliers au sein des troupeaux. La période de lutte s’étend du mois de Mai au mois de Septembre avec une concentration au mois de Juin, juillet et Août. Elle correspond à la période d’utilisation des chaumes. Par conséquent, les agnelages s’étalent du mois de Novembre, Décembre et Janvier. Ce pic coïncide avec la période de soudure où les parcours sont pauvres, ce qui affecte la viabilité des agneaux et leur croissance.
Le taux de fertilité moyen est de l’ordre de 90 % avec des extrêmes allant de 50 à 100 % (Elevage ovin dans le système agro-pastoral Bour défavorable, INRA & gtz; Maï 1993).

Contraintes

Les contraintes sont essentiellement dues à des obstacles d’ordre social et juridique, à un manque de sensibilisation des utilisateurs qui se traduisent par une mauvaise gestion des parcours, une utilisation insuffisante de la suplémentation et une mauvaise conduite de la reproduction. En effet, les parcours sont surexploités, les sous-produits agricoles et agro-industriels, ainsi que les résidus de cultures sont mal valorisés. En plus des problèmes alimentaires qu’on vient de signaler, la faible productivité des troupeaux est aussi due à la sélection génétique qui est plutôt sommaire (Elevage ovin dans le système agro-pastoral Bour défavorable, INRA & gtz; Maï 1993).

[Page d'accueil] - [Plan du site] - [Page précédente]